Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  et  la mort de Christophe de Margerie

 

par Jean LEVY

 

La disparution accidentelle du PDG de Total, ce matin, est présentée par l'ensemble des médias et par la classe politique, comme "l'évènement national" majeur qui endeuille la France. Les commentaires plus qu'élogieux de ce grand patron, d'une des plus représentatives  entreprises françaises, font de Christophe de Margerie une figure emblématique, digne d'un chef d'Etat...

Ce capitaine d'industrie est présenté comme "un grand français", dévoué à son pays, et sa perte endeuillerait, non seulement "notre" industrie mais la patrie dans son ensemble.

Tous nos hommes politiques - le Président comme son premier ministre, en tête - tous les journalistes  wcommunient dans un chagrin, qu'ils voudraient communicatif...

C'est la douleur dans "le monde raffiné des grands raffineurs"...selon la formule de Jacques Prévert 

 

Cette perte est présentée comme une catastrophe nationale...sans commune mesure avec les milliers de victimes, tués et blessés dans l'explosion de l'usine AZF  , filliale de Total à Toulouse, qui n'a jamais reconnu sa responsabilité dans cette catastrophe...Sans parler de la marée noire de l'Erika...

Toulouse (Haute-Garonne), le 19 septembre 2014. 13 ans après la catastrophe AZF, qui a fait 31 morts et 2 500 blessés le 21 septembre 2001, les familles de victimes, les sinistrés et les anciens salariés du complexe chimique restent divisées sur les circonstances du drame.  

Toulouse (Haute-Garonne), le 19 septembre 2014. 13 ans après la catastrophe AZF, qui a fait 31 morts et 2 500 blessés le 21 septembre 2001, les familles de victimes, les sinistrés et les anciens salariés du co

 

 

 

 

 

Gérard Ratier, le président de l'Association des familles endeuillées, estime qu'il faudra bien «un jour, un rappel des décisions de justice, car on ne peut pas escamoter des faits et des jugements». Père d'une des victimes, il regrette toujours que le groupe Total n'est pas été condamné en tant que maison-mère. 

«Ne laissons pas Total et la mairie enterrer la catastrophe», avait affirmé dans un tract l'association «Plus jamais ça, ni ici ni ailleurs». 

 

Quant à l'apport de Total à la richesse française, laissons parler le quotidien économique :

 

LA TRIBUNE

 

Total n'a pas payé en 2013 l’impôt sur les sociétés (IS), les activités basées en France étant déficitaires de 200 millions en 2013. 

Total n'a pas payé en 2013 l’impôt sur les sociétés (IS), les activités basées en France étant déficitaires de 200 millions en 2013. (Crédits : AFP) 

Sur les 11 milliards d'euros d'impôts payés dans le monde en 2013, le pétrolier tricolore en a versé 900 millions à l’État français. C'est moins qu'en 2012. Le pétrolier a payé 900 millions d'euros d'impôts et taxes en France en 2013 contre"1,2 milliard de taxes" en 2012.

Pas d'impôts sur les sociétés

Christophe de Margerie a précisé que le groupe n'avait pas payé en 2013 l'impôt sur les sociétés (IS), qui est prélevé sur les bénéfices réalisés par les entreprises en France."Total est déficitaire en France, donc le groupe ne paie pas l'impôt sur les sociétés", a-t-il expliqué.

Et de souligner toutefois qu'il aimerait bien "gagner de l'argent en France". Mais il a rappelé que l'environnement économique de l'activité raffinage restait compliquée en France où elle a perdu environ 500 millions d'euros en 2013.

Au total, le pétrolier a perdu 200 millions d'euros en France l'année dernière.

 

Mais...Total a touché, dans le cadre du CICE :

L'ex-ministre et député François Lamy, tout en se disant" choqué" de la mort de Christian de Margerie, a jugé "pas normal" qu'au titre du CICE, le groupe Total qu'il présidait doive toucher 80 millions d'euros" ...

La France du marché a ses héros...

  

Tag(s) : #Lutte de Classe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :